Jacques Merle est né en février 1943 dans un petit village du Lot & Garonne, Castillonnès.
Monté à Paris, c'est au collège qu'il apprendra la musique et à jouer du bugle.

De formation classique il s'intéresse également au jazz avec l'intervention d'un cousin batteur professionnel. Il fréquente les hauts lieux du jazz parisien et notamment le club des "3 Mailletz" où se produisent Memphis Slim, Bill Coleman, Willie Dixon..., ses premières idoles.

Il assistera aux concerts de Louis Armstrong, Dizzy Gillespie, Jimmy Smith, Ray Charles...et de bien d'autres, ayant déjà un oeil attentif sur l'ombre furtive de Jean Pierre Leloir, célèbre photographe de revues comme Jazz Hot.

C'est lors de son retour en terre Aquitaine à Bordeaux qu'il rencontre le "Leloir" régional: Jean Louis Cazalis et c'est en 1965 devenant son assistant qu'il délaissera la trompette pour son autre passion, la photo de scène. La scène bordelaise est alors florissante, (Jazz Sessions, Hot Club de Bordeaux, festival d' Andernos). Une rencontre décisive le propulsera au devant de la scène, celle de Christian Dupin, ami et producteur en France de Lionel Hampton.

D'autres rencontres comme celles de Claude Bolling, de Dee Dee Bridgewater ou encore de Wynton Marsalis se feront jour au gré des festivals.

Il revendique l'art, dans sa vision d'être photographe de scène.
"Etre le miroir de la musique que transpire les musiciens". "Saisir l'instant de l'émotion..."

Ainsi peuvent se définir les réalisations de Jacques Merle qui, autre corde à son arc, crée en 1993 le Chicago Blues Festival de Léognan, banlieue proche de Bordeaux et en 1995 le Jazz And Blues Festival.
Ainsi, la boucle serait 'elle bouclée...

 


Toutes les photos présentes sur ce site ne sont pas libres de droit © Jacques Merle - 2 Allée de la Forêt  33600 Pessac
  Réalisation ID33